Institut de développement de l'économie sociale

L’apport en fonds propres de l’IDES est destiné à financer le développement tant endogène que par croissance externe, la reprise transmission voire même le retournement d’entreprises coopératives, d’associations et plus généralement d’entreprises de l’ESS. 

 

Eléments clés :

  • SA de Capital Investissement,
  • Création : 1983,
  • Situation nette : 54 M€,
  • Montant investi : 31 M€,
  • Portefeuille (30/06/2015) : 95 lignes soit 11 000 emplois soutenus. 

Les principales caractéristiques des interventions de l’IDES, dans les entreprises du secteur de l’ESS en France, sont :

  • Participation sous forme de parts sociales, d’actions, de titres participatifs*, d'obligations (convertibles ou non), de prêts participatifs,
  • Signature d’un contrat et/ou d’un pacte d’associés prévoyant les modalités de gouvernance et de liquidité,
  • Durée d’investissement comprise entre 7 et 12 ans, pour permettre à l’entreprise de franchir une étape décisive de son développement,
  • Montant de l’investissement compris entre 100 000 € et 1,5 M€,
  • Aucune garantie n’est prise sur les actifs de l’entreprise et de ses dirigeants.

Le Comité d'Investissements

Sont représentées au Comité d'Investissements de l'IDES les entités suivantes:

  • Ministère de l'Economie et des Finances
  • Caisse des Dépôts
  • SIFA
  • CREDIT COOPERATIF
  • ESFIN
  • MAIF
  • MATMUT
  • MACIF
  • CGSCOP

D'autre part, deux personnalités qualifiées participent au Comité d'Investissements

*Titre participatif

Le titre participatif est une valeur mobilière (émise par les coopératives) qui permet de renforcer les capitaux propres sans modifier la structure du capital. Il possède les caractéristiques suivantes :

  • Il est librement négociable,
  • Il est remboursable, au terme d’un délai de 7 ans, à l’initiative de l’émetteur,
  • Sa rémunération comporte une partie fixe et une partie variable indexée sur les performances économiques de l’entreprise,
  • La valeur de cession est librement définie entre les parties, 
  • Son émission est de la compétence de l’AGO voire du CA.